FORUM | 2/ L’inquiétant colis

Elias Seghier - 13 décembre 2012

Bonjour,

Nous vous écrivons afin d’éclaircir certains aspects sur la cohérence de votre texte :
"s’ouvre d’un seul coup", quel est l’objet ou le lieu d’où sortent les corbeaux ?

Merci de nous répondre au plus vite.

Les élèves de Jean Moulin

Collège Jean-Claude Ruet - 17 décembre 2012

Bonjour,

Afin de vous éclaircir un peu, les corneilles sortent de l’album photo.

Cordialement, le collège de Villie-Morgon


Maylis De Kerangal - 13 décembre 2012

Bonjour,

Il faut que les élèves du collège Jean-Claude Ruet s’expliquent alors.

"D’un seul coup" donne la sensation de la soudaineté de l’action.
Je crois comprendre que la nuée de corbeaux surgit de l’intérieur d’un lieu, vers un autre lieu qui n’est pas forcément un extérieur, comme si ces oiseaux étaient prisonniers dans une pièce qui communiquait par une porte ou une fenêtre avec une autre pièce. À voir.

Collège Jean-Claude Ruet - 17 décembre 2012

Bonjour,

Les corbeaux sortent d’un album photo (Fantastique).
Cordialement, les élèves de Villie-morgon


Thomas Bordet - 13 décembre 2012

Bonjour,
"une nuée de CORBEAUX surgit de l’intérieur, entourant la jeune femme, effondrée sur le sol. Une seule de ces CORNEILLES a d’affreux yeux rouges."

Or, les corbeaux et les corneilles ne sont pas de la même famille.
Il y a t il et des corbeaux et des corneilles ou bien est ce une incohérence ?
Merci

Collège Jean-Claude Ruet - 17 décembre 2012

Bonjour,

Une erreur a été faites,normalement se sont des corneilles, ne pouvant pas changé ceci, nous sommes sincèrement désolé.
Cordialement, les élèves du collège de Villie-Morgon.