SCRIPT | Médiathèque Jean Prévost

Ce jour-là, 14 février, la journée des amoureux. Je suis arrivé à l’école, la boule au ventre, avec rangée dans mon sac, la carte que j’avais confectionnée pour la belle Marie. J’avais décidé de lui offrir à la fin de la journée, quand l’école serait finie.
16h30. La sonnerie retentit et mon cœur bat la chamade. Quand je sors de l’école, je vois Marie qui m’attend quelques mètres plus loin. Malheureusement pour moi, cet idiot de Mickaël m’attend lui aussi. J’essaie de l’éviter, mais il accélère le pas et s’arrête devant moi. Cette grosse brute me regarde avec un sourire narquois avant de me dire :
- Alors minus, qu’est-ce que t’as pour moi aujourd’hui ?
Devant mon silence et mes joues écarlates, il m’arrache le sac à dos en explosant de rire. Il l’ouvre, le secoue pour le renverser, s’empare de mon goûter et voit la carte destinée à Marie. Cernant le désespoir dans mon regard, il se met à la déchirer, puis lance les mille morceaux sur moi.
Encore une horrible journée pour moi.
Je regarde Marie, apeuré, me relève tant bien que mal, et m’empresse de rentrer chez moi en courant, évitant de me retourner.
Il se met à pleuvoir, je glisse en arrivant chez moi. Je me suis blessé à la jambe. Papa ne sera pas là ce soir, une fois de plus. Et maman va rentrer plus tard. Le ciel est de plus en plus menaçant, je vais avoir peur tout seul à la maison... Aujourd’hui est vraiment une horrible journée.