SCRIPT |

La camionnette blanche s’était garé devant la maison, son autocollant Africabot rutilant sur le flanc, Charles et Fancis avaient franchi la petite porte et traversé la cour pour aller à la rencontre de la mère de Salomé.
Les deux techniciens s’étaient ensuite rendu à l’étage où elle les avait introduit dans la chambre d’amis.
- c’est ici, ils ne répondent plus à aucun ordre, mon mari est exaspéré, c’est la deuxieme fois ce mois ci.
- ils sont très sensibles à l’humidité, nous allons regarder ce qu’il est possible de faire et nous ferons un geste commercial.
- le premier est ici dans ce fauteuil où nous avons réussi à l’immobiliser avant de le déconnecter, pour le second cela a été plus compliqué, il est entre le lit et l’armoire.
- merci madame, nous allons faire le nécessaire et nous vous appellerons.
Les deux hommes défirent leur veste et ouvrir la valise contenant les outils, les deux androides gisant là étaient un homme et une femme d’age mur, les domestiques de la famille, en location depuis le 5 ans. Les modèles venus de Scandinavie étaient très prisés des clients à la suite de cette série qui avait fait leur succès, mais ils étaient également très fragiles.
Par l’encoignure de la porte, Salomé vit deux hommes retourner Antoine, le vieux domestique de la famille, à plat ventre sur le dos du fauteuil, puis remonter sa veste pour brancher un câble au niveau de sa hanche.
- ok dit Charles, je l’ai ! on peut commencer la réinitialisation, on va d’abord tester avec la mise à jour puis on verra s’il faut aller plus loin.