SCRIPT |

Les derniers rayons du soleil qui traversaient, en oblique, la chambre de Bianca, la réveillèrent. Quelle heure était-il ? Elle ne saurait le dire.
Elle voulut se lever mais découvrit que des liens, soigneusement attachés aux barreaux du lit, la gardait prisonnière.
Elle appela Eric, qu’elle avait entendu parler à l’autre bout de son studio, avec les amis qu’il avait rameuté peu après son arrivée surprise.
Elle aimait Eric. Simplement, pleinement, sans se poser de questions.
La confiance qu’ils avaient l’un envers l’autre leur permettait les délires les plus fous. Comme celui de tout à l’heure.
Elle se rendit compte qu’elle pouvait tout de mˆeme atteindre son paquet de clopes, et se ménagea une pause.
Elle prit une première bouffée de cigarette, et constata les dégˆats : des draps en vrac, des fringues par terre, partout dans sa chambre, des slips de mecs, des jeans, des t-shirts enlevés à la va vite.
Une deuxième bouffée de cigarette lui fit penser à ce qu’elle avait gouté peu de temps avant, les copains d’Eric étaient vraiment généreux, attentionnés.
Elle avait aimé toucher tous ces corps palpitant, sentir leurs veines se gonfler, alors que le désir les envahissait tous, une véritable harmonie s’était emparée d’eux.
Ensemble, ils avaient franchi les étapes de la découverte des corps.
Approcher, caresser. Zones humides. Désir en mains. Regards complices.
Elle appela à nouveau Eric afin qu’il se décide à la détacher.