SCRIPT | jeu

Pas de panique ! L’arrêt des postillons colorés vient peut-être du fait que je n’ai pas petit-déjeuné correctement ce matin. Direction le maraîcher, au programme salade de fruits frais. A l’entrée du magasin, cette odeur de fruits et légumes frais me redonne déjà le goût du postillon. En avant le mix des couleurs et des saveurs. Cette salade sera "le retour de la psalmodie postillonesque", "le déluge cosmique salivaire". Fraises, pommes, bananes, kiwis, ananas, poires, abricots, cerises, noix de coco, litchis, papayes, mangues, framboises, myrtilles, groseilles, pêches, nectarines, prunes, mirabelles, raisins, pruneaux... De retour à la maison, je me mets aux fourneaux. J’épluche, je coupe, je mélange. M’installe à table et commence la dégustation. Pas le temps de savourer, je termine en vitesse et retourne tester l’postillon. Et sur un magnifique "la", je crie : "ARC-EN-CIEL".

Misère de misère, le postillon reste gris. Suis-condamné à rester ainsi le restant de ma vie ?
Je prends mon manteau et cours chez le docteur Babine.
"Docteur ! Docteur ! Pitié ! Aidez moi !
- Mais calmez-vous monsieur !
- Je suis désolé docteur, j’ai un gros problème, ma salive n’a plus de couleurs !
- Votre salive n’a plus de couleurs ?!
- Oui ! Finis les éruptions de printemps, finis les psalmodies salivaires...
- Mais enfin monsieur, la salive n’a pas de couleur propre ! Ce n’est pas un médecin généraliste qu’il vous faut, mais plutôt un psychologue ! Sortez de mon bureau !