SCRIPT | jeu

Le banquier : une balle en pleine trempe. J’étais en pleine forêt, je venais de laisser au bord du lac mon partenaire, meilleur flic de la région du Valais, blessé à la cuisse par la mafia suisse.
- Vas-y ils sont juste derrière, cours jusqu’au point qu’on s’était fixé et là prends la liasse du banquier. La valise est dans le hangar numéro 6, allée 23, tout au fond à droite. Le code : RaxDaxMax8Stup63
- Jte laisse pas là Simon, je te ...
Pan ! Simon a sorti son revolver de sa poche et s’en est tiré une dans la tête.
Il est mort, plus de temps pour réfléchir, j’ai intérêt à courir si je veux pas qu’ils me torturent à mon tour.
Essoufflée par cette course dans les bois, mes pieds aussi avaient mal. L’eau du lac les avait gelé pendant notre traversée à la nage. Mes vêtements étaient souillés, et la sueur avait effacée le code que Simon m’avait donné - celui que j’avais écrit dans ma main, celui qui me permettrait d’ouvrir la porte où se trouve la valise, celui qui me laisserait espérer à un avenir meilleur, où je me forcerai à oublier peu à peu ces années de mensonges, de planques, à baiser avec une ordure, à accepter des viols devant ma gueule, à être la pute d’un homme riche, celle qui sourit aux cocktails de péteux de mafieux puis se fait baiser par ce même homme dégueulasse, sans couille et sans honneur, qui pense acheter les femmes comme ils achètent ses bagnoles !
Il faut que je m’en rappelle putain ! Souviens toi ... RaxDaxMax... RaxDaxMax et quoi ... Je vais m’en souvenir ... Allez t’as d’la mémoire, vas-y !! Putain ............