SCRIPT | jeu

Ma femme se met la tete à l’envers chaque fois qu’elle passe devant le parc Montsouris, elle est là qui piettine et demande une chaise pliante à la dame qui en assure la location, elle lui tend une pièce comme si sa vie en dépendait puis part en direction des bassins. Je la regarde faire avec une moue d’impatience, je sais qu’elle ne me regarde pas comme elle ne me regarde pas lorsque je lui fais des reproches, sinon ce sont les larmes qui viennent. Elle pose sa chaise juste au bord du bassin, pose son sac à main en dessous et se renverse la tete en arriere, les jambes sur le dossier, et laisse trainer ses longs cheveux sur la margele du bassin, à fleur d’eau. Je l’imagine regarder les canards et les petits bateaux que les enfants poussent avec un baton, je l’imagine sourire mais je suis trop loin pour en etre certain.