SCRIPT | Celia

A petits pas pressés, je m’achemine sur la terrasse de l’Eldoparo : mon café-terrasse préféré. je suis en retard ! j’ai rendez vous avec le soleil de 17h et la sortie des bureaux de l’entreprise sud américaine écologo.
Je m’installe confortablement à la table numéro huit, le dos bien calé dans le fauteuil d’osier et j’attends sagement le garçon de café qui guette ma venue : impatient de mon retard ,il oscille dangereusement sur la droite ,déversant mon thé au jasmin sur le trottoir. Il est grand temps de lui signaler ma présence ! j’ouvre mon cabas, Hector s’envole et vient se percher sur mon épaule droite.
il ne manque pas ,au passage, de me dire son désaccord sur le choix des lunettes, à son goût, trop rouge pour convenir à une dame qui sait lire les gens de loin